Algérie .. Des équipes d’aide de plusieurs pays sont formées pour faire face au “violent séisme”

machin.jpg

Formation pour protéger les civils contre les conséquences des séismes violents en Algérie

Les autorités algériennes ont dispensé une formation poussée à la simulation d’un séisme virtuel qui a frappé la capitale du pays, à laquelle ont participé des médecins de 6 pays étrangers pour renforcer la coordination entre équipes d’expertise et de langues différentes pour sauver les victimes.

Le scénario, préparé par les autorités locales, comprenait un violent tremblement de terre de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, qui menaçait l’Algérie et menaçait l’effondrement d’un barrage et d’un pont, ainsi qu’un camion transportant des matières dangereuses.

Pour faire face à la catastrophe, plus de 1 000 ambulanciers paramédicaux de cinq pays européens – Espagne, France, Italie, Pologne et Portugal – ainsi que le pays voisin, la Tunisie, envoient des unités spécialisées pour aider la protection civile algérienne.

Tous ont travaillé dans des conditions qui simulaient la réalité dans une atmosphère pluvieuse et ensoleillée pendant les cinq jours de samedi à mercredi dans la région de Bouira, à 100 km d’Alger.

En tant que professionnels formés, ils sont formés dans des conditions difficiles lors de catastrophes, mais ils sont moins expérimentés lorsqu’il s’agit de coordonner des équipes qui adoptent des styles et des langues différents.

Le colonel Farouk Ashour de la protection civile algérienne a déclaré à l’Agence France-Presse que “le but de la formation est le consensus dans le sens où toutes les équipes de secours travaillent en pleine coopération et sans entraver les autres”.

La formation s’est déroulée dans un contexte mixte: les experts italiens devraient, par exemple, avertir une équipe de secours française du risque d’effondrement d’un bâtiment qu’ils s’apprêtent à entrer, le dialogue se déroulant en anglais et aucune équipe n’est compétente.

Au cours des dernières décennies, l’Algérie a connu plusieurs tremblements de terre dévastateurs en 2003, d’une magnitude de 6,8, entraînant 2 200 morts et 11 500 blessés.

Source: AFP

Rifat Suleiman

Reklamlar

Bir Cevap Yazın

Aşağıya bilgilerinizi girin veya oturum açmak için bir simgeye tıklayın:

WordPress.com Logosu

WordPress.com hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Google+ fotoğrafı

Google+ hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Twitter resmi

Twitter hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Facebook fotoğrafı

Facebook hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Connecting to %s