L’Algérie bride l’expansion des évangéliques

An Algerian Protestant looks at damaged and burnt remains at a church in the city of Tizi-Ouzou

Le gouvernement algérien, qui envoie 100 imams en France pour le Ramadan, réprime tout acte de conversion au christianisme. Des chrétiens algériens lancent un appel pour plus de liberté religieuse.

Il s’appelle Nourdine. Il habite à Tiaret, près d’Oran, en Algérie. De nationalité algérienne, il a juste le malheur d’être… chrétien. Ou plutôt de ne pas être musulman, religion d’État dans ce pays. Cet homme d’une trentaine d’années, père de deux enfants, est totalement découragé. Lors d’un jugement prononcé le 16 mai, il a évité, certes, deux ans de prison ferme, mais à quel prix! 100.000 dinars d’amende. Soit cinq fois le salaire de base mensuel en Algérie. Son méfait? Avoir été arrêté lors d’un barrage routier, non pas avec 3 kg de drogue dans sa voiture mais trois… bibles! Lors de l’interrogatoire de police qui a suivi, cet homme honnête a refusé de mentir. À la question: «Si un musulman vous avait demandé une bible, la lui auriez-vous donnée?» il a répondu oui.

Reklamlar

Bir Cevap Yazın

Aşağıya bilgilerinizi girin veya oturum açmak için bir simgeye tıklayın:

WordPress.com Logosu

WordPress.com hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Google+ fotoğrafı

Google+ hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Twitter resmi

Twitter hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Facebook fotoğrafı

Facebook hesabınızı kullanarak yorum yapıyorsunuz. Çıkış  Yap /  Değiştir )

Connecting to %s